Suivez-moi :
    Yoga par Marion Michele

    6 conseils pour ceux qui débutent le yoga

    Il y a un an, nous entrions pour la première fois dans un studio de yoga, moi, mes chaus­settes à oursons et mes idées préconçues sur cet univers. J’ai eu de la chance, mon premier cours était rela­ti­ve­ment soft — merci la madame de la récep­tion de m’avoir bien conseillée et de m’avoir calmée quand je lui ai dit que oui oui, j’étais en très bonne condi­tion physique — et sans aucun Sans­krit.

    À la base, je voulais faire de cet article une “petite leçon de yoga avant la première vraie leçon de yoga” pour que le premier cours soit un peu moins impres­sion­nant, mais au final, faire ça c’est un peu anti-yoga, cela part du prin­cipe que nous devons avoir des attentes, faire des perfor­mances, et être parfait. Alors à la place, j’ai­me­rais plutôt vous donner quelques conseils pour abor­der vos premiers cours de yoga de la façon la plus béné­fique et sereine qui soit.

    Conti­nuer à lire…

    Partager
    Leave a comment
    Dog in street

    10 raisons d’adop­ter un animal plutôt que de l’ache­ter

    Voici le deuxième article du dossier sur l’adop­tion ou l’achat d’ani­maux de compa­gnie ! Pour ceux qui débarquent seule­ment ici, je vous conseille vive­ment de lire le premier article de la série, qui parle du trafic d’ani­maux dits “de compa­gnie”, ainsi que les 5 mauvaises raisons d’ache­ter un animal. Vous l’au­rez deviné, en termes “d’ac­qui­si­tion” d’un animal, je suis du camp de ceux qui adoptent.
    Pour ceux qui se demandent en quoi l’achat d’un animal pose problème, ou pour ceux qui sont déjà convain­cus, mais cherchent des argu­ments en plus, voici ma liste des 10 prin­ci­pales raisons pour lesquelles adop­ter un animal est vache­ment, vache­ment l’op­tion la plus cool.

    Conti­nuer à lire…

    Partager
    Leave a comment
    Pulls et aloe vera

    S’ha­biller de façon éthique avec un budget H&M

    Vous aussi vous avez regardé Le monde selon H&M, avez été choqués par le drame au Rana Plaza en 2013  et en avez marre de contri­buer à un commerce que vous trou­vez injuste, mais vous pensez que la mode éthique, c’est pour les Bobos, ou pour les hippies ? Vous êtes au bon endroit.

    Cela fait main­te­nant deux ans que je n’ai pas acheté de vête­ments dans un maga­sin “clas­sique” — Zara, H&M, Bershka, Massimo Dutti, etc. Alors, s’ha­biller éthique oui, mais avec quel budget ? Eh bien juste­ment, il y a beau­coup d’idées préconçues à ce sujet… Alors qu’en fait, ce n’est pas spécia­le­ment plus cher, il faut juste réap­prendre à consom­mer. Car une consom­ma­tion éthique commence par le fait de repen­ser son rapport au shop­ping, et à la mode telle qu’on la conçoit aujourd’­hui.

    Conti­nuer à lire…

    Partager
    Leave a comment
    Chiot par Andrew Branch 2

    Animaux de compa­gnie : un réel trafic ?

    Ca y-est, je n’ha­bite plus chez papa et maman, et je n’ha­bite plus en colo­ca­tion non plus, ce qui veut dire trois choses :

    • je suis une adulte (euh…)
    • je peux dispo­ser entiè­re­ment du frigo (ouiiiiiiiiiiii !)
    • mais surtout, je vais enfin pouvoir adop­ter un chien ou un chat !

    Après des heures à passer en revue avec fréné­sie la gale­rie d’ani­maux dispo­nibles à l’adop­tion sur le site Web du refuge près de chez moi, ainsi qu’être passée une fois sur place “juste pour voir” — ce n’était mani­fes­te­ment pas une bonne idée, les larmes étaient au rendez-vous, et ma jour­née a été plus ou moins foutue —, Chat (pas celui à 4 pattes et au poil long non, mon amou­reux !) me pose la fameuse ques­tion : “mais pourquoi est-ce que tu te casses la tête à vouloir le cher­cher dans un refuge, au lieu d’en ache­ter-un ? Ce serait quand même plus simple, tu peux choi­sir la race et tout”. J’aime autant vous dire que je l’ai fustigé du regard, avant de répondre par un “mais, ache­ter un animal, c’est pas bien…” un peu penaud. Superbe répar­tie Morgane, applau­dis­se­ments dans la salle s’il-vous-plaît.

    Conti­nuer à lire…

    Partager
    Leave a comment
    Pieds d'un moine qui médite

    65 heures de médi­ta­tion plus tard…

    En septembre passé, je me suis retrou­vée pour la première fois de ma vie sans une seule obli­ga­tion. J’avais terminé mes études et il s’avé­rait que j’étais en phase de réflexion concer­nant mon prochain projet de vie profes­sion­nel. L’idée de réali­ser une retraite de médi­ta­tion trot­tait dans ma tête depuis quelques années déjà, et ma sœur m’a insuf­flé l’idée que c’était le moment où jamais de venir en Thaï­lande (je doute un peu de la neutra­lité de son conseil, la prin­ci­pale inté­res­sée habi­tant elle-même en Thaï­lande). Le tout s’est décidé très vite : je me suis lais­sée une petite semaine de réflexion avant d’em­bal­ler avec viva­cité mes panta­lons à motifs éléphants et mes sandales pour décol­ler vers Bang­kok. Conti­nuer à lire…

    Partager
    Leave a comment
    Plante par Kari Shea

    Il n’y a pas de gens méchants.

    Le titre de cet article semble être le nom du dernier épisode des Bisou­nours, je vous l’ac­corde. Car en pratique oui, il y a des gens méchants, mais ce que j’en­tends par là c’est que personne ne l’est de façon innée, dès la nais­sance. Comprendre l’ori­gine de ce type de compor­te­ments néga­tifs est souvent la clé pour mieux le tolé­rer, voir même le pardon­ner.

    Nous avons déjà tous passé une mauvaise jour­née. Si mauvaise que nous n’avons ce jour-là pas dit merci au cais­sier du super­mar­ché. Ou encore, pas présenté un mini­mum d’ex­cuses après avoir piétiné le pied de quelqu’un dans le métro. Cette personne, qui elle passait une bonne jour­née s’est certai­ne­ment dit que nous étions quelqu’un d’im­poli, ou de mal éduqué.
    La petite fille qui nous a lancé un immense sourire que nous n’avons pas rendu s’est certai­ne­ment dit que nous n’étions qu’un autre de ces adultes renfro­gnés.

    Conti­nuer à lire…

    Partager
    Leave a comment