Suivez-moi :
Yoga par Marion Michele

6 conseils pour ceux qui débutent le yoga

Il y a un an, nous entrions pour la première fois dans un studio de yoga, moi, mes chaus­settes à oursons et mes idées préconçues sur cet univers. J’ai eu de la chance, mon premier cours était rela­ti­ve­ment soft — merci la madame de la récep­tion de m’avoir bien conseillée et de m’avoir calmée quand je lui ai dit que oui oui, j’étais en très bonne condi­tion physique — et sans aucun Sans­krit.

À la base, je voulais faire de cet article une “petite leçon de yoga avant la première vraie leçon de yoga” pour que le premier cours soit un peu moins impres­sion­nant, mais au final, faire ça c’est un peu anti-yoga, cela part du prin­cipe que nous devons avoir des attentes, faire des perfor­mances, et être parfait. Alors à la place, j’ai­me­rais plutôt vous donner quelques conseils pour abor­der vos premiers cours de yoga de la façon la plus béné­fique et sereine qui soit.

1. N’ayez pas d’at­tentes

Arri­ver à toucher mes orteils. Faire le grand-écart (haha). Avoir des abdos de fou et la ligne de Kayla Itsines. Prendre des poses de dingues comme on en voit sur Insta­gram. Être aussi zen que le Dalaï-Lama. Voilà un petit échan­tillon de ce à quoi je m’at­ten­dais person­nel­le­ment après disons euh, un mois de yoga ?

La vie a déjà son quota de stress, inutile de vous en rajou­ter lors de vos séances de yoga. Voyez-les plutôt comme des oppor­tu­ni­tés de lâcher prise, et de prendre les choses telles qu’elles viennent, avec douceur et bien­veillance à votre égard. Vous ferez inévi­ta­ble­ment des progrès, mais ce n’est qu’une partie de tous les bien­faits que votre pratique vous appor­tera !

2. Habillez-vous cosy

Et habillez-vous moulant aussi ! Personne n’ins­pec­tera à la loupe le petit bour­re­let jusque-là bien camou­flé, donc sortez les leggings (pas le plus taille basse de votre gamme, vos cama­rades de classe ne voudront pas forcé­ment admi­rer la raie de vos fesses) et dessus près du corps. Ça vous évitera de vous retrou­ver à poil pendant un chien tête en bas, ou encore de v
ous étouf­fer avec votre t-shirt/pull lors d’une inver­sion.

3. Ne vous compa­rez pas

Tout s’amé­liore avec la pratique. Alors, ne vous atten­dez pas, lors de la première séance, à être aussi à l’aise, souple et fort que votre voisin de tapis qui pratique depuis 10 ans. On a tendance au début, surtout pour les perfec­tion­nistes ou les éter­nels premiers de classe, à vouloir être au top dès la première séance. Or c’est litté­ra­le­ment impos­sible, et surtout, ce qui fait la beauté du yoga n’est pas d’ar­ri­ver à faire la pose telle que l’on aurait fait une dictée sans fautes à 10 ans ; l’aven­ture en yoga, se situe dans le chemin à parcou­rir entre le moment où l’on entre dans une posture, et celui où l’on peut se rajou­ter un niveau de diffi­culté, car le précé­dent est devenu facile. Alors, réjouis­sez-vous plutôt de tous les défis qu’il vous reste à rele­ver ! Je n’ai jamais vu de yogi qui était satis­fait de son amélio­ra­tion, et qui avait l’air de se dire “cool j’ai réussi, je peux arrê­ter ici main­te­nant” ; même ceux qui font un poirier sans trem­bler d’un poil cherchent encore à se mettre au défi dans de nouvelles poses.

Vague par Marion Michele

4. Respec­tez un maxi­mum les respi­ra­tions

C’est ça qui fait que le yoga n’est pas un simple cours de gym ; les respi­ra­tions sont coor­don­nées aux mouve­ments, ce qui permet de profi­ter un maxi­mum des bien­faits de chaque mouve­ment. Bon alors j’ai bien mis “un maxi­mum” parce que parfois, la durée suggé­rée par le prof de yoga semble ultra longue, et il ne reste quoique ce soit dans mes poumons à expi­rer, ou alors trop courte. Avec l’ha­bi­tude, on apprend à mieux se connaître, et à gérer de mieux en mieux les tran­si­tions.

5. Ne soyez pas pres­sés

Lors de mes premiers cours, j’avais la manie à vouloir termi­ner au plus vite mon mouve­ment pour passer au suivant, ce qui fait perdre tout son inté­rêt au yoga. On a tendance à se préci­pi­ter dans nos jour­nées ultra char­gées, et consi­dé­rer une séance de yoga comme une autre tâche de notre to-do-list à accom­plir. Vous savez que votre séance durera 30/45/90/… minutes, alors inutile de stres­ser pendant ce temps, prenez plutôt ce temps pour vous décon­nec­ter, et essayez d’être dans un état de pleine conscience de tous les mouve­ments de votre corps.

6. Pratiquez de façon régu­lière

J’ai fait mes premières séances de yoga dans un studio, mais cela a vite fait de ne plus me conve­nir, car 1.) j’ha­bite à Londres et le prix des séances est exor­bi­tant, et 2.) je perdais plein de temps dans les trans­ports pour aller jusqu’au studio, ce qui me décou­ra­geait souvent. Du coup, j’ai opté pour un abon­ne­ment à Udaya, qui est une plate­forme en ligne avec des centaines de cours de yoga, donnés par des profes­seurs diffé­rents. Et je suis vrai­ment satis­faite ! Ça m’a permis d’in­tro­duire le yoga dans ma vie de façon presque quoti­dienne, et sans aucune contrainte ; mon tapis est dans mon salon, qui est aussi à 5 pas de ma douche (oui j’ha­bite dans un studio, comme vous aurez pu devi­ner). Bref, je ne conseille pas à tous les monde de suivre des cours en ligne (et certai­ne­ment pas aux débu­tants, pour qui il est primor­dial d’avoir un profes­sion­nel pour corri­ger les mouve­ments), mais par après, c’est un bon compro­mis qui permet de pratiquer tout le temps, et partout !

Trois feuilles

Voici quelques articles plutôt cool qui permettent de démys­ti­fier un peu le yoga !

SOURCES

  • Crédit photos : Marion Michele – merci.
Partager
Leave a comment
Previous Post Next Post

Vous aimerez aussi